Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/183

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fourrure d’hiver. Le docteur constata, contrairement à l’opinion de certains naturalistes, que ce changement ne provenait pas du grand abaissement de la température, car il avait lieu avant le mois d’octobre ; il ne résultait donc pas d’une cause physique, mais bien de la prévoyance providentielle, qui voulait mettre les animaux arctiques en mesure de braver la rigueur d’un hiver boréal.

'The English at the Noth Pole' by Riou and Montaut 101.jpg

On rencontrait souvent des veaux marins, des chiens de mer, animaux compris sous la dénomination générale de phoques ; leur chasse fut spécialement recommandée aux chasseurs, autant pour leurs peaux que pour leur graisse, éminemment propre à servir de combustible. D’ailleurs le foie de ces animaux devenait au besoin un excellent comestible ; on en comptait par centaines, et, à deux ou trois milles au nord du navire, le champ était littéralement percé à jour par les trous de ces énormes amphibies ; seulement, ils éventaient le chasseur avec un instinct remarquable, et beaucoup furent blessés, qui s’échappèrent aisément en plongeant sous les glaçons.

Cependant, le 19, Simpson parvint à s’emparer de l’un d’eux à quatre cents yards du navire ; il avait eu la précaution de boucher son trou de refuge, de sorte que l’animal fut à la merci des chasseurs. Il se débattit longtemps, et, après avoir essuyé plusieurs coups de feu, il finit par être assommé. Il mesurait neuf pieds de long ; sa tête de bull-dog, les seize dents de ses mâchoires, ses grandes nageoires pectorales en forme d’ailerons, sa queue petite et munie d’une autre paire de nageoires, en faisaient un magnifique spécimen de la famille des chiens de mer. Le docteur, voulant conserver sa tête pour sa collection d’histoire naturelle et sa peau pour les besoins à venir, fit préparer l’une et l’autre par un moyen rapide et peu coûteux. Il plongea le corps de l’animal dans le trou à feu, et des milliers de petites crevettes enlevèrent les moindres parcelles de chair ; au bout d’une demi-journée, le travail était accompli, et le plus adroit de l’honorable corporation des tanneurs de Liverpool n’eût pas mieux réussi.

Dès que le soleil a dépassé l’équinoxe d’automne, c’est-à-dire le 23 sep-