Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/146

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Pendant la discussion, la baleine s’était engagée entre deux montagnes flottantes que la houle et le vent tendaient à réunir.

La chaloupe remorquée menaçait d’être entraînée dans cette passe dangereuse, quand Johnson, s’élançant à l’avant, une hache à la main, coupa la corde.

'The English at the Noth Pole' by Riou and Montaut 083.jpg

Il était temps ; les deux montagnes se rejoignaient avec une irrésistible puissance, écrasant entre elles le malheureux animal.

« Perdu ! s’écria Simpson.

— Sauvés ! répondit Johnson.

— Ma foi, fit le docteur qui n’avait pas sourcillé, cela valait la peine d’être vu ! »

La force d’écrasement de ces montagnes est énorme. La baleine venait d’être