Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyage au centre de la Terre.djvu/37

Cette page a été validée par deux contributeurs.


folie ! Je réservai ma dialectique pour le moment opportun, et je m’occupai du repas.

Je me penchai sur la carte.

Inutile de rapporter les imprécations de mon oncle devant la table desservie. Tout s’expliqua. La liberté fut rendue à la bonne Marthe. Elle courut au marché et fit si bien, qu’une heure après, ma faim était calmée, et je revenais au sentiment de la situation.

Pendant le repas, mon oncle fut presque gai ; il lui échappait de ces plaisanteries de savant qui ne sont jamais bien dangereuses. Après le dessert, il me fit signe de le suivre dans son cabinet.

J’obéis. Il s’assit à un bout de sa table de travail, et moi à l’autre.