Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyage au centre de la Terre.djvu/217

Cette page a été validée par deux contributeurs.


La torche jeta assez de clarté pour éclairer toute la scène.



XLII


Je suppose qu’il devait être alors dix heures du soir. Le premier de mes sens qui fonctionna après ce dernier assaut fut le sens de l’ouïe. J’entendis presque aussitôt, car ce fut acte d’audition véritable, j’entendis le silence se faire dans la galerie, et succéder à ces mugissements qui, depuis de longues heures, remplissaient mes oreilles. Enfin ces paroles de mon oncle m’arrivèrent comme un murmure :