Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Un drame en Livonie, illust Benett, 1905.djvu/233

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
217
deuxième perquisition.

Dimitri Nicolef. Ce que celui-ci venait de dire, il se l’était dit maintes fois… Non ! il se refusait à croire coupable un homme d’une vie si honorable… Mais enfin, s’il soupçonnait Kroff, les recherches opérées, les éléments d’information, les témoignages, ne relevaient rien contre l’aubergiste. Le juge dut donc le faire observer à Nicolef pendant la suite de cet interrogatoire qui se prolongea une heure encore.

« Monsieur le juge, dit enfin le professeur, c’est à vous de déterminer sur lequel de nous deux, Kroff ou moi, pèsent les charges les plus accablantes… Tout homme juste, examinant froidement les choses, peut maintenant et doit affirmer qu’elles ne sont pas de mon côté… Pour des motifs que vous savez, j’avais dû me taire sur le but de mon voyage… Vous les connaissez depuis que Wladimir Yanof s’est livré pour vous les apprendre… C’était le point douteux de ma cause, et il a été publiquement éclairci… L’aubergiste est-il l’auteur du crime ?… N’est-ce pas un malfaiteur du dehors ?… À la justice de se prononcer !… Pour moi, je ne mets pas en doute la culpabilité de Kroff… Il savait que Poch allait à Revel faire un versement au compte de MM. Johausen frères… Il savait qu’il était porteur d’une somme considérable… Il savait que je devais partir dès quatre heures du matin… Il savait tout ce qu’il fallait savoir pour commettre le meurtre et en rejeter le responsabilité sur le voyageur venu avec le garçon de banque… Avant mon départ ou après, il a assassiné ce malheureux… Après mon départ, il est entré dans ma chambre, il a jeté le reste d’un des billets dans l’âtre, il a tout disposé pour établir ma culpabilité… Eh bien ! si vous croyez encore que je suis l’assassin de Poch, placez-moi en face du jury… J’accuserai Kroff… Le débat sera entre nous deux, et je saurai ce qu’il faut penser de la justice des hommes, si c’est moi qu’elle condamne ! »

Dimitri Nicolef avait mis moins d’animation qu’on ne le sup-