Page:Verne - Les Frères Kip (partie 1).djvu/98

Cette page a été validée par deux contributeurs.

92
les frères kip.

est situé a quelque douze cents milles dans le nord.

Il y a, en somme, deux raisons pour que cette population soit en voie de décroissance, et destinée à disparaître dans l’avenir. La première cause de destruction, c’est la maladie et particulièrement la phtisie pulmonaire, qui exerce de grands ravages dans les familles. La seconde, plus terrible encore, c’est l’ivrognerie, et il est à noter que les femmes tiennent le premier rang dans cet effroyable abus des liqueurs alcooliques.

D’autre part, il y a lieu d’observer que le régime d’alimentation s’est profondément modifié chez les Maoris. Grâce aux missionnaires, l’influence du christianisme est devenue dominante. Les indigènes étaient anthropophages autrefois, et qui oserait dire que cette nourriture ultra-azotée ne convenait pas à leur tempérament ?… Quoi qu’il en soit, mieux vaut qu’ils disparaissent plutôt, que de se manger entre eux, « bien, a pu dire un touriste très observateur, que le cannibalisme n’eût jamais qu’un seul but, la bataille : dévorer les yeux et le cœur de l’ennemi, afin de s’inspirer. de son courage et d’acquérir sa sagacité ! »

Ces Maoris résistèrent à l’envahissement britannique jusqu’en 1875, et c’est à cette