Page:Verne - Les Frères Kip (partie 1).djvu/57

Cette page a été validée par deux contributeurs.

51
vin mod à l’œuvre.


— Aujourd’hui, ça va bien, répondit Len Cannon, mais demain… qui sait ?…

— Demain… après-demain… toujours !… s’écria Vin Mod en frappant sur l’épaule de Len Cannon. Et n’est-ce pas préférable que d’être resté à terre ?… Où seriez-vous, les camarades et toi, à présent… si vous n’étiez pas ici ?…

— Aux Three-Magpies, Mod…

— Non… et Adam Fry vous aurait mis à la porte, après la façon dont vous l’avez traité… Puis, les policemen vous auraient empoignés tous les quatre… et comme vous n’en êtes pas, je le suppose, à débuter devant le tribunal de police, on vous aurait gratifiés d’un ou deux bons mois de repos dans la prison de Dunedin…

— Prison en ville ou bâtiment en mer, c’est tout un…, répliqua Len Cannon, qui ne semblait pas résigné à son sort.

— Comment…, s’écria Vin Mod, des marins qui parlent de la sorte !…

— Ce n’était pas notre idée de naviguer…, déclara Len Cannon. Sans cette méchante bagarre d’hier, nous serions déjà loin sur les routes d’Otago…

— À peiner… à trimer… à crever de faim et de soif, l’ami, et pour quoi faire ?…

— Faire fortune !… riposta Len Cannon.