Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Le Château des Carpathes.djvu/59

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Cependant, comme Nic Deck gardait le silence, il s’en suit que la proposition du pâtour ne fut relevée par personne. Rendre visite au château des Carpathes maintenant qu’il était hanté, qui l’oserait, à moins d’avoir perdu la tête ?… Chacun se découvrait donc les meilleures raisons pour n’en rien faire… Le biró n’était plus d’un âge à se risquer en des chemins si rudes… Le magister avait son école à garder, Jonas, son auberge à surveiller, Frik, ses moutons à paître, les autres paysans, à s’occuper de leurs bestiaux et de leurs foins.

Non ! pas un ne consentirait à se dévouer, répétant à part soi :

« Celui qui aurait l’audace d’aller au burg pourrait bien n’en jamais revenir ! »

À cet instant la porte de l’auberge s’ouvrit brusquement, au grand effroi de l’assistance.

Ce n’était que le docteur Patak, et il eût été difficile de le prendre pour une de ces lamies enchanteresses dont le magister Hermod avait parlé.

Son client étant mort, — ce qui faisait honneur à sa perspicacité médicale, sinon à son talent, — le docteur Patak était accouru à la réunion du Roi Mathias.

« Enfin, le voilà ! » s’écria maître Koltz.

Le docteur Patak se dépêcha de distribuer des poignées de main à tout le monde, comme il eût distribué des drogues, et, d’un ton passablement ironique, il s’écria :

« Alors, les amis, c’est toujours le burg… le burg du Chort, qui vous occupe !… Oh ! les poltrons !… Mais s’il veut fumer, ce vieux château, laissez-le fumer !… Est-ce que notre savant Hermod ne fume pas, lui, et toute la journée ?… Vraiment, le pays est tout pâle d’épouvante !… Je n’ai entendu parler que de cela durant mes visites !… Les revenants ont fait du feu là-bas ?… Et pourquoi pas, s’ils sont enrhumés du cerveau !… Il paraît qu’il gèle au mois de mai dans les chambres du donjon… À moins qu’on ne s’y occupe à cuire du pain pour l’autre monde !… Eh ! il faut bien se nourrir là-haut, s’il est