Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Le Château des Carpathes.djvu/181

Cette page a été validée par deux contributeurs.



'The Carpathian Castle' by Léon Benett 34.jpg
Franz mit la main sur la porte.

Hâter sa marche en rampant, car ses jambes pouvaient à peine le soutenir, c’est à quoi se décida Franz, et après avoir franchi une étroite ouverture, il tomba sur le seuil d’une crypte.

Cette crypte, en bon état de conservation, haute d’une douzaine de pieds, se développait circulairement sur un diamètre à peu près égal. Les nervures de sa voûte, que portaient les chapiteaux de huit piliers ventrus, rayonnaient vers une clef pendentive, au centre de la-