Ouvrir le menu principal

Page:Verne - La Jangada, 1881, t1.djvu/79

Cette page a été validée par deux contributeurs.

71
L’AMAZONE.

deux amis regardaient les eaux du fleuve couler lentement à leurs pieds :

« Ami Manoel, puisque notre arrivée à Bélem ne précédera que de peu le moment de notre séparation, cela te paraîtra bien court !

— Oui, Benito, répondit Manoel, mais bien long aussi, puisque Minha ne doit être ma femme qu’au terme du voyage ! »