Ouvrir le menu principal

Page:Verne - La Jangada, 1881, t1.djvu/172

Cette page a été validée par deux contributeurs.

164
LA JANGADA.

se brisait le courant du fleuve. Puis, sa main se porta à son front comme pour chasser un souvenir.

« La frontière ! » murmura-t-il en baissant la tête par un mouvement involontaire.

Mais, un instant après, sa tête s’était relevée, et son visage était celui d’un homme résolu à faire son devoir jusqu’au bout.