Ouvrir le menu principal

Page:Verne - La Jangada, 1881, t1.djvu/154

Cette page a été validée par deux contributeurs.

146
LA JANGADA.

et au front, portant, aux ailes du nez et au-dessous de la lèvre inférieure, des rondelles de métal, parurent un instant sur les rives. Ils étaient armés de flèches et de sarbacanes, mais ils n’en firent point usage et n’essayèrent même pas d’entrer en communication avec la jangada.