Ouvrir le menu principal

Page:Verne - L’Étoile du sud, Hetzel, 1884.djvu/95

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
91
john watkins réfléchit.

patrimoine de tous ! En réserver pour soi, dans un intérêt égoïste et personnel, la moindre parcelle, ce serait se rendre coupable de l’acte le plus vil qu’un homme puisse commettre ! Je ne le ferai pas !… Non !… Je n’attendrai pas une semaine, pas un jour, pour mettre dans le domaine public la formule que le hasard, aidé d’un peu de réflexion, a fait tomber en mes mains ! Ma seule restriction sera, comme il est juste et convenable, de l’offrir, cette formule, d’abord à ma patrie, à la France qui m’a mis en état de la servir !… Dès demain, j’adresserai à l’Académie des Sciences le secret de mon procédé ! Adieu, monsieur, je vous dois d’avoir aperçu nettement un devoir auquel je ne songeais pas !… Miss Watkins, j’avais fait un beau rêve !… Il faut y renoncer, hélas ! »

Avant que la jeune fille n’eût pu faire un mouvement vers lui, Cyprien avait repris son diamant, puis, saluant miss Watkins et son père, il sortit.


X

john watkins réfléchit.


En quittant la ferme, Cyprien, le cœur brisé, mais résolu à faire ce qu’il considérait comme un devoir professionnel, se rendit de nouveau chez Jacobus Vandergaart. Il le trouva seul. Le courtier Nathan avait eu hâte de le quitter pour être le premier à répandre dans le camp une nouvelle qui intéressait si directement les mineurs.

Cette nouvelle n’y causait pas une médiocre rumeur, quoiqu’on ignorât encore que l’énorme diamant du « Monsieur, » comme on appelait Cyprien, fût un diamant artificiel. Mais le « Monsieur » s’inquiétait bien des commérages du Kopje ! Il avait hâte de vérifier, avec le vieux Vandergaart, la qualité et la couleur de cette pierre, avant de rédiger un rapport à son sujet, et c’est pourquoi il revenait chez lui.

« Mon cher Jacobus, dit-il en prenant place auprès de lui, ayez donc l’obligeance de me tailler une facette sur cette bosse-là, afin que nous puissions voir un peu ce qui se cache sous la gangue.

— Rien de plus aisé, dit le vieux lapidaire, en prenant le caillou des mains