Ouvrir le menu principal

Page:Verne - L’Étoile du sud, Hetzel, 1884.djvu/79

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
75
la grande expérience.

lorsque la solution scientifique d’un problème est trouvée, la solution industrielle ne peut être loin ! Pourquoi ne pas la chercher ?… Tous ces savants, qui l’ont manquée jusqu’ici, sont des théoriciens, des hommes de cabinet et de laboratoire ! Ils n’ont pas étudié le diamant sur place, dans son terrain natif, à son berceau pour ainsi dire ! Moi, je puis bénéficier de leurs travaux, de leur expérience et aussi de la mienne ! J’ai extrait le diamant de mes propres mains ! J’ai analysé, étudié sous tous les aspects les terrains où il se trouve ! Si quelqu’un doit arriver, avec un peu de chance, à surmonter les dernières difficultés, c’est moi… Ce doit être moi ! »

Voilà ce que se répétait Cyprien, et ce qu’il retourna dans son esprit pendant la plus grande partie de la nuit.

Sa résolution fut bientôt prise. Dès le lendemain matin, il avertit Thomas Steel qu’il ne comptait plus, — au moins provisoirement, ni travailler ni faire travailler son claim. Il convint même avec lui que, s’il trouvait à se défaire de sa part, il en serait libre ; puis, il s’enferma dans son laboratoire pour songer à ses nouveaux projets.


VIII

la grande expérience.


Au cours de brillantes recherches sur la solubilité des corps solides dans les gaz — recherches qui l’avaient occupé toute l’année précédente — Cyprien n’avait pas été sans remarquer que certaines substances, la silice et l’alumine, par exemple, insolubles dans l’eau, sont dissoutes par la vapeur d’eau à une haute pression et à une température très élevée.

De là, cette résolution qu’il prit d’examiner d’abord s’il ne pourrait pas arriver de même à trouver un fondant gazeux du carbone, afin d’obtenir ensuite une cristallisation.

Mais toutes ses tentatives dans cette direction restèrent infructueuses, et, après plusieurs semaines de vains essais, il dut se déterminer à changer de batteries.