Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/70

Cette page a été validée par deux contributeurs.
59
en route !

Jean et Sandre se livraient au plaisir de la pêche. (Page 61.)

les crotales y abondent, mais aussi les tarentules, celles-ci presque aussi dangereuses que ceux-là.

Inutile d’ajouter que l’on fit grande attention et que chacun prit garde à ses pas. En outre, il y avait à veiller sur les chevaux et autres animaux de la troupe, non moins exposés que leurs maîtres aux attaques des insectes et des reptiles.

D’ailleurs, Jean avait cru devoir ajouter que ces maudits serpents