Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/447

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
434
césar cascabel.


— Mais… à la condition… de le changer… et de le changer… tout de suite !… Voyez… comme je fais ! »

Et M. Serge, digne élève de M. Cascabel, fit un si habile tour d’escamotage qu’il substitua à la fameuse pépite un portefeuille, lequel se trouva entre les mains du jeune garçon.

« En voilà un tour ! s’écria M. Cascabel. Quand je vous disais que vous aviez d’étonnantes dispositions…

— Qu’y a-t-il dans ce portefeuille ?… demanda Cornélia.

— Le prix de la pépite !… Oh ! rien de plus… mais rien de moins ! » répondit M. Serge.

En effet, il s’y trouvait un chèque de vingt mille roubles sur MM. Rothschild frères, de Paris.

Que valait la pépite ? Était-ce un morceau d’or ou un simple caillou que le jeune Sandre avait si consciencieusement rapporté de l’Eldorado colombien ? ce point n’a jamais pu être éclairci. Quoi qu’il en soit, il fallut bien que M. Cascabel en crût le comte Narkine sur parole, et s’en rapportât à l’amitié de M. Serge, dont il faisait plus de cas que de tout le trésor impérial de Sa Majesté le Czar !

La famille Cascabel resta pendant un mois en Russie. Il n’était plus question ni de la foire de Perm ni de la foire de Nijni. Le père, la mère, le frère, la sœur pouvaient-ils se dispenser d’assister au mariage de Jean et de Kayette, qui fut célébré au château de Walska ? Il y eut grande cérémonie, et jamais jeunes époux ne furent entourés d’un tel concours de gens heureux.

« Hein, César !… dit Cornélia, au moment où elle sortait de la chapelle du château.

— C’est bien ce que je me disais ! » répliqua M. Cascabel.

Huit jours après, M. et Mme Cascabel, Sandre, Napoléone et Clou-de-Girofle — qu’il ne faut point oublier, car il fait véritablement partie de la famille — prirent congé du comte Narkine. Ils firent route pour la France, mais en chemin de fer, emmenant la Belle-Roulotte, qui les suivit en grande vitesse, s’il vous plaît !

Le retour de M. Cascabel dans sa Normandie fut un évènement.