Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/446

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
433
conclusion.

Ils venaient les voir tous les ans. (Page 436.)

tion, et, pour en apprécier la valeur, il le balançait dans sa main, il en observait les petits points brillants.

« Oui, dit-il, c’est bien de l’or, et cela pèse au moins dix livres…

— Ce qui vaut ?… demanda M. Cascabel.

— Vingt mille roubles !

— Vingt mille roubles !…