Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/429

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
416
césar cascabel.

Le moujik tendit une lettre. (Page 410.)

voir que cette jolie poulette est promise à cet affreux coq de village !

Tout cela se joue sur la place de l’église. La cloche sonne, les portes sont ouvertes, il n’y a qu’à entrer. Sandre est agenouillé sur les marches du portique !… Il faudra qu’on lui passe sur le corps !… Rien n’est plus poignant.

Soudain — et dans tout le répertoire dramatique de la Comédie-Française ou de l’Ambigu, peut-être n’y a-t-il jamais eu pareil coup