Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/344

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
333
le pays des iakoutes.

C’était comme une oasis (Page 338.)

çaient ainsi sur cinq rangs, guidés d’un côté par Ortik, de l’autre par Clou-de-Girofle.

On voyagea ainsi pendant six jours, sans avoir fait aucune rencontre qui mérite d’être mentionnée. Le plus souvent MM. Serge et Cascabel, Jean et Sandre, allaient à pied jusqu’à la halte du soir, et, quelquefois, Cornélia, Napoléone et Kayette les accompagnaient, lorsqu’elles n’avaient pas à s’occuper du ménage.