Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/343

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
332
césar cascabel.

Ce trajet occasionna de grandes fatigues. (Page 336.)

vaguer autour du campement, où ils broutaient les arbustes, déterraient les mousses enfouies sous la neige.

Le 20 mars, la petite caravane partit à huit heures du matin. Temps sec et clair avec vent chassant du nord-est. À perte de vue, la steppe toute blanche et suffisamment durcie encore pour que le véhicule pût y rouler facilement. Les rennes étaient attelés quatre par quatre au moyen d’un système de traits bien combiné. Ils s’avan-