Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/322

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
311
un bon tour de m. cascabel.

fiaient brusquement l’état de l’atmosphère. Néanmoins, vers le milieu du mois, la moyenne thermométrique n’était plus que d’une vingtaine de degrés au-dessous de zéro.

M. Serge, M. Cascabel, Jean, Sandre et Clou-de-Girofle se hasardèrent donc à remettre le pied au-dehors, en prenant les plus minutieuses précautions pour empêcher la transition d’être trop brutale. Au point de vue de l’hygiène, c’était là le plus grand danger qu’ils pussent courir.

Les environs du campement avaient entièrement disparu sous le même tapis blanc, et il était impossible de reconnaître les dénivellations du sol. Et ce n’était pas par manque de clarté, car, pendant deux heures, l’horizon du sud fut coloré d’une lueur blafarde, un reflet de rayons sans chaleur, qui s’accentuerait avec l’approche de l’équinoxe du printemps. On put donc entreprendre quelques promenades, et, tout d’abord, sur l’injonction formelle de Tchou-Tchouk, il y eut lieu de se rendre à sa demeure.

Rien n’était changé aux dispositions de ce têtu d’indigène. Les prisonniers furent même avisés d’avoir à se procurer une rançon de trois mille roubles dans le plus bref délai, ou Tchou-Tchouk verrait ce qu’il aurait à faire.

« Abominable gueux !… lui répondit M. Cascabel, dans ce pur français que Sa Majesté ne pouvait comprendre. Oui !… Triple bête !… Quadruple brute !… Roi des idiots !… »

Il est vrai, ces qualificatifs, qui s’appliquaient si justement au chef des Liakhoff, n’avançaient guère les choses. Et, ce qui était grave, c’est que Tchou-Tchouk menaçait d’en arriver à des mesures de rigueur.

C’est alors que, sous l’empire d’une fureur concentrée, M. Cascabel eut une inspiration de génie — ce qui ne saurait surprendre de la part d’un homme si extraordinairement débrouillard.

« Nom d’un phoque ! s’écria-t-il un beau matin, si cette farce, cette bonne farce pouvait réussir !… Et pourquoi pas ?… avec de pareilles cruches ! »