Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/310

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
299
hivernage.

Et M. Cascabel se grattait la tête à s'arracher les cheveux. (Page 305.)

morses — ce qui n’est pas sans quelque danger, car ces animaux sont des mammifères redoutables.

Mais le fauve, dont ils ont surtout à appréhender la rencontre ou l’attaque, c’est l’ours blanc, que les froids intenses de l’hiver, la nécessité de se procurer un peu de nourriture après de longs jours de jeûne, poussent quelquefois jusqu’aux villages de l’archipel. Il faut le reconnaître, là, ces indigènes font preuve de bravoure ; ils ne fuient pas