Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.
16
césar cascabel.

Jean Cascabel.

faible pour les grands conquérants — Napoléon surtout. Oui ! il aimait le héros du premier empire autant qu’il détestait ses bourreaux, ces fils de Hudson Lowe, ces abominables John Bull. Napoléon, c’était « son homme ! » Aussi n’avait-il jamais voulu travailler devant la reine d’Angleterre, « bien qu’elle l’en eût prié par l’intermédiaire de son majordome ! » à ce qu’il disait volontiers, et si souvent, qu’il avait fini par le croire.