Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/257

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
246
césar cascabel.

D’interminables heures s’écoulèrent ainsi. (Page 244.)

du littoral. C’étaient ceux de Vermout et Gladiator, qui composaient l’unique attelage des saltimbanques.

« Ma foi, dit l’un des agents, nous avons bien fait de traverser le détroit avant notre homme !…

— Oui, répondit l’autre, mais ce qui est fâcheux, c’est d’avoir manqué une si belle affaire ! »