Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/242

Cette page a été validée par deux contributeurs.
231
entre deux courants.


« S’ils nous attaquent, toute résistance sera impossible. » (Page 237.)

Le lendemain — 25 octobre — dès que la clarté du jour fut suffisante, M. Serge, César Cascabel et ses deux fils vinrent reconnaître l’état de l’îlot.

Ce qui les surprit tout d’abord, ce fut l’incroyable quantité de ces phoques, connus sous le nom d’otaries à fourrure, qui s’y étaient réfugiés.

Effectivement, c’est dans cette portion de la mer de Behring, limi-