Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/198

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
187
port-clarence.

Deux hommes causaient à l’extrémité du port. (Page 193.)

déploient largement en éventails. Ils ont des mœurs pures, un sentiment très développé de la famille, le respect des pères et mères, l’amour des enfants, la vénération des morts, dont les cadavres, exposés en plein air, sont habillés de vêtements de fête, ayant près d’eux armes et kayak.

Les Cascabel se plaisaient beaucoup à ces promenades quotidiennes qu’ils faisaient aux environs de Port-Clarence. Souvent aussi,