Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/184

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
172
césar cascabel.


Pendant les trois premiers jours, l’itinéraire ne cessa de suivre le cours du fleuve, qui se dirigeait vers l’ouest ; mais, lorsque le Youkon commença à s’infléchir vers le sud, il parut bon de se maintenir sur la ligne du soixante-cinquième parallèle[1].

En cet endroit, le fleuve était très sinueux, et la vallée se rétrécissait sensiblement, dans un cadre de ces collines de médiocre hauteur, que la carte désigne sous le nom de « remparts », à cause de leur forme bastionnée.

Il y eut quelques difficultés pour sortir de ce dédale, et toutes les précautions furent prises, afin d’épargner un accident au véhicule. On le déchargerait en partie dans les passes trop raides, on poussait à la roue, et cela avec d’autant plus de raison, faisait observer M. Cascabel, « que les charrons paraissaient très rares dans le paysage ! »

Il y eut aussi quelques creeks à franchir, entre autres le Nocolocargout, le Shetehaut, le Klakencot. Heureusement, en cette saison, ces cours d’eau étaient peu profonds, et il ne fut pas difficile de trouver des gués praticables.

Quant aux Indiens, peu ou point dans cette partie de la province, autrefois parcourue par des tribus appartenant aux Gens du Milieu, tribus à peu près éteintes maintenant. De temps à autre passait une famille qui gagnait le littoral du sud-ouest pour s’y livrer à la pêche pendant l’automne.

Parfois aussi, quelques trafiquants venaient en sens inverse, après avoir quitté l’embouchure du Youkon, et se dirigeaient vers les divers postes de la Compagnie russo-américaine. Ils regardaient, non sans grande surprise, cette voiture aux vives couleurs et les hôtes qu’elle transportait. Puis, sur un souhait de bon voyage, ils continuaient leur route vers l’est.

Le 13 août, la Belle-Roulotte arriva devant le village de Nuclakayette, à cent vingt lieues du fort Youkon. Ce n’est, à vrai dire, qu’une

  1. La latitude de Trondheim en Norvège.