Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/154

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
144
césar cascabel.


M. Serge ne put l’entendre sans ressentir une profonde émotion. (Page 143.)

— Mon enfant, répondit M. Serge, mes projets ne sont pas définitivement arrêtés… Voilà tout ce que je puis te dire maintenant. Lorsque je serai à Port-Clarence, nous verrons… Peut-être à ce moment aurai-je à faire à ton père une certaine proposition et de sa réponse dépendra… »

Jean sentit se renouveler l’hésitation qu’il avait déjà remarquée dans les paroles de M. Serge. Cette fois il n’insista pas, comprenant