Ouvrir le menu principal

Page:Verne - César Cascabel, 1890.djvu/149

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
139
de sitka au fort youkon.

et qui permet à la fumée du foyer de s’échapper au-dehors. L’ensemble de ces huttes forme comme un faubourg de Sitka, un faubourg extra muros. Après le coucher du soleil, aucun Indien n’a le droit de demeurer dans la ville. Défense justifiée, que nécessitent les relations souvent inquiétantes qui existent entre les Peaux-Rouges et les Visages-Pâles.

En dehors de Sitka, la Belle-Roulotte dut d’abord traverser une série d’étroites passes, au moyen de bacs disposés pour cet usage, afin de gagner le fond d’un golfe sinueux, terminé en pointe, appelé Lyan-canal.

À partir de là, on était en terre ferme.

Le plan du voyage, ou plutôt l’itinéraire, avait été soigneusement étudié par M. Serge et Jean sur les cartes à grande échelle qu’il avait été facile de se procurer au Gardens-Club. Kayette, connaissant bien le pays, avait été appelée à donner son avis dans cette circonstance. Sa vive intelligence lui avait permis de comprendre les indications de la carte mise sous ses yeux. Elle s’exprimait dans un langage moitié indien, moitié russe, et ses observations furent très utiles pour la discussion. Il s’agissait de prendre sinon le plus court, du moins le plus facile, pour atteindre Port-Clarence, situé sur la rive est du détroit. Il fut ainsi convenu que la Belle-Roulotte rejoindrait directement le grand fleuve Youkon à la hauteur du fort qui a pris le nom de cet important cours d’eau. C’était à peu près à mi-route de l’itinéraire, soit à deux cent cinquante lieues de Sitka. On éviterait ainsi la côte est en partie montagneuse. Au contraire, la vallée du Youkon s’élargit entre les chaînes compliquées de l’ouest et les montagnes Rocheuses, qui séparent l’Alaska de la vallée du Mackenzie et du territoire de la Nouvelle-Bretagne.

Il suit de là que, quelques jours après son départ, la famille Cascabel avait vu disparaître vers le sud-ouest ces profils accidentés de la côte, que dominent à une grande hauteur le mont Fairweather et le mont Elias.