Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Bourses de voyage, Hetzel, 1904, tome 1.djvu/237

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XII

à travers l’atlantique.

La navigation se poursuivit dans des conditions assez favorables, et il fut même reconnu que l’état de M. Horatio Patterson n’empirait pas, au contraire. Inutile de dire qu’il avait renoncé à tenir un citron entre ses doigts. Décidément, les frictions au collodion, exécutées par Wagah, ne manquaient point d’une certaine efficacité. Le cœur du mentor reprenait sa régularité chronométrique, comme battait l’horloge de l’économat d’Antilian School.

De temps en temps, passèrent quelques grains, qui secouaient violemment l’Alert. Le navire les supportait sans peine. Du reste, l’équipage manœuvrait si habilement