Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Bourses de voyage, Hetzel, 1904, tome 1.djvu/196

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ce cri en l’honneur de leurs camarades, tandis que le pavillon du Jemmapes descendait et remontait le long de sa hampe.

Une heure plus tard, même honneur fut rendu aux couleurs anglaises, lorsqu’elles apparurent à la corne d’un transatlantique.

C’était le City-of-London, de la ligne Cunard, établie entre Liverpool et New-York. Suivant l’habitude, il allait déposer ses dépêches à Queenstown, ce qui fait gagner à celle-ci une demie journée sur l’arrivée des paquebots.

Le City-of-London salua l’Alert, dont le pavillon avait été hissé par John Howard et Hubert Perkins, au milieu des hurras des jeunes passagers.

Vers cinq heures environ, il fut constaté que les nuages avaient grossi dans le nord-est et dominaient les hauteurs qui s’élèvent en arrière de la baie de Cork. Notable différence entre l’aspect du ciel et celui qu’il présentait à la même heure pendant les journées précédentes.

Si, ce soir-là, le soleil se couchait encore sur un horizon pur, il était à prévoir qu’il reparaîtrait le lendemain derrière ces lourdes vapeurs.

Harry Markel et John Carpenter s’entrete-