Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Bourses de voyage, Hetzel, 1904, tome 1.djvu/165

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


baisse un peu… toutefois, je ne saurais l’affirmer…

— Dans ce cas, dit Louis Clodion, nous pourrions peut-être aller à terre passer l’après-midi ?

— Oui… oui !… » répétèrent ensemble tous ses camarades.

Or, c’était précisément cette proposition à laquelle Harry Markel ne voulait point acquiescer. Jamais il n’enverrait personne à terre, ni des passagers ni de l’équipage. C’eût été compromettre une situation déjà si dangereuse.

Et alors, M. Horatio Patterson d’appuyer la demande avec quelques citations très opportunes. Ses jeunes compagnons et lui ne connaissaient ni Cork… ni Queenstown… Ils n’avaient pu la veille visiter ces deux villes… On en disait les environs très curieux… particulièrement le village de Blarney, qui a donné son nom aux gasconnades irlandaises… puis le château, dont une des pierres, dit-on, brouille à jamais avec la vérité ceux qui en approchent leurs lèvres…

On le comprend, tous appuyèrent M. Patterson. En une demi-heure, l’un des canots de l’Alert, avec deux hommes, les aurait