Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Bourses de voyage, Hetzel, 1904, tome 1.djvu/158

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— à tribord, Niels Harboe et Axel Wickborn dans la quatrième, dans la cinquième, Albertus Leuwen, et, dans la sixième, Magnus Anders.

Quant à la cabine réservée à M. Horatio Patterson, qui faisait pendant à celle du capitaine, à droite en entrant dans le carré, elle prenait vue sur le devant de la dunette, un peu plus spacieuse que celles de ses jeunes compagnons. À la rigueur, il aurait pu se considérer comme le second de l’Alert, et aurait eu le droit de porter deux galons sur les manches de sa redingote.

Il va sans dire que la prévoyance de Mrs Kethlen Seymour n’avait rien oublié de ce qui pouvait assurer le confort et l’hygiène des jeunes Antilians. Qu’il n’y eût point de médecin à bord, soit, et vraiment il n’y avait lieu de prévoir ni maladie ni aucun accident grave pendant cette traversée. Le mentor saurait bien réprimer les imprudences des plus audacieux de la bande. Cependant la pharmacie de l’Alert était amplement fournie des drogues d’un usage courant. Et puis, en cas de mauvais temps, vent et rafales, les passagers pourraient se vêtir en matelots. Ni les surouets ni les capotes et pantalons de toile cirée ne manquaient dans chaque cabine.