Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/58

Cette page a été validée par deux contributeurs.


réfraction, et que l’atmosphère qu’ils traversent en éteint le plus grand nombre !

– Cette raison me satisfait, répondit Michel. D’ailleurs, nous verrons bien quand nous y serons.

– Maintenant, dis-moi, Barbicane, crois-tu que la Lune soit une ancienne comète ?

– En voilà, une idée !

– Oui, répliqua Michel avec une aimable fatuité, j’ai quelques idées de ce genre.

– Mais elle n’est pas de Michel, cette idée, répondit Nicholl.

– Bon ! je ne suis donc qu’un plagiaire !

– Sans doute, répondit Nicholl. D’après le témoignage des anciens, les Arcadiens prétendent que leurs ancêtres ont habité la Terre avant que la Lune fût devenue son satellite. Partant de ce fait, certains savants ont vu dans la Lune une comète, que son orbite amena un jour assez près de la Terre pour qu’elle fût retenue par l’attraction terrestre.

– Et qu’y a-t-il de vrai dans cette hypothèse ? demanda Michel.

– Rien, répondit Barbicane, et la preuve, c’est que la Lune n’a pas conservé trace de cette enveloppe gazeuse qui accompagne toujours les comètes.

– Mais, reprit Nicholl, la Lune, avant de devenir le satellite de la Terre, n’aurait-elle pu, dans son périhélie, passer assez près du Soleil pour y laisser par évaporation toutes ces substances gazeuses ?

– Cela se peut, ami Nicholl, mais cela n’est pas probable.

– Pourquoi ?

– Parce que… Ma foi, je n’en sais rien.

– Ah ! quelles centaines de volumes, s’écria Michel, on pourrait faire avec tout ce qu’on ne sait pas !

– Ah çà ! quelle heure est-il ? demanda Barbicane.

– Trois heures, répondit Nicholl.

– Comme le temps passe, dit Michel, dans la conversation de savants tels que nous ! Décidément je sens que je m’instruis trop ! Je sens que je deviens un puits ! »

Ce disant, Michel se hissa jusqu’à la voûte du projectile, « pour mieux observer la Lune », prétendait-il. Pendant ce temps, ses compagnons considéraient l’espace à travers la vitre inférieure. Rien de nouveau à signaler.

Lorsque Michel Ardan fut redescendu, il s’approcha du hublot latéral, et, soudain, il laissa échapper une exclamation de surprise.

« Qu’est-ce donc ? » demanda Barbicane.