Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/159

Cette page a été validée par deux contributeurs.


« Bon ! en entrant dans ce boulet, nous nous doutions bien qu’il ne serait pas facile d’en sortir ! »

En effet, cette chute épouvantable commençait. La vitesse conservée par le projectile l’avait porté au-delà du point mort. L’explosion des fusées n’avait pu l’enrayer. Cette vitesse, qui à l’aller avait entraîné le projectile en dehors de la ligne neutre, l’entraînait encore au retour. La physique voulait que, dans son orbe elliptique, il repassât par tous les points par lesquels il avait déjà passé.

C’était une chute terrible, d’une hauteur de soixante-dix-huit mille lieues, et qu’aucun ressort ne pourrait amoindrir. D’après les lois de la balistique, le projectile devait frapper la Terre avec une vitesse égale à celle qui l’animait au sortir de la Columbiad, une vitesse de « seize mille mètres dans la dernière seconde » !

Et, pour donner un chiffre de comparaison, on a calculé qu’un objet lancé du haut des tours de Notre-Dame, dont l’altitude n’est que de deux cents pieds, arrive au pavé avec une vitesse de cent vingt lieues à l’heure. Ici, le projectile devait frapper la Terre avec une vitesse de cinquante-sept mille six cents lieues à l’heure.

« Nous sommes perdus, dit froidement Nicholl.

– Eh bien, si nous mourons, répondit Barbicane avec une sorte d’enthousiasme religieux, le résultat de notre voyage sera magnifiquement élargi ! C’est son secret lui-même que Dieu nous dira ! Dans l’autre vie, l’âme n’aura besoin, pour savoir, ni de machines ni d’engins ! Elle s’identifiera avec l’éternelle sagesse !

– Au fait, répliqua Michel Ardan, l’autre monde tout entier peut bien nous consoler de cet astre infime qui s’appelle la Lune !

Barbicane croisa ses bras sur sa poitrine par un mouvement de sublime résignation.

« À la volonté du Ciel ! » dit-il

CHAPITRE XX

les sondages de la susquehanna



« Eh bien, lieutenant, et ce sondage ?

– Je crois, monsieur, que l’opération touche à sa fin, répondit le lieutenant Bronsfield. Mais qui se serait attendu à trouver une telle profondeur