Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/149

Cette page a été validée par deux contributeurs.


d’évaporation. À cette époque la Lune, devenue inhabitable, n’était plus habitée. C’était un monde mort, tel qu’il nous apparaît aujourd’hui.

— Et tu dis que pareil sort est réservé à la Terre ?

— Très-probablement.

— Mais quand ?

— Quand le refroidissement de son écorce l’aura rendue inhabitable.

— Et a-t-on calculé le temps que notre malheureux sphéroïde mettrait à se refroidir ?

— Sans doute.

— Et tu connais ces calculs ?

— Parfaitement.