Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/133

Cette page a été validée par deux contributeurs.


que le diamètre réel du disque lunaire est exactement connu. Cette méthode permet également de calculer la profondeur des cratères et des cavités de la Lune. Galilée en fit usage, et depuis, MM. Beer et Mœdler l’ont employée avec le plus grand succès.

Une autre méthode, dite des rayons tangents, peut être aussi appliquée à la mesure des reliefs lunaires. On l’applique au moment où les montagnes forment des points lumineux détachés de la ligne de séparation d’ombre et de lumière, qui brillent sur la partie obscure du disque. Ces points lumineux sont produits par les rayons solaires supérieurs à ceux qui déterminent la limite de la phase. Donc, la mesure de l’intervalle obscur que laissent entre eux le point lumineux et la partie lumineuse de