Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/117

Cette page a été validée par deux contributeurs.


s’en montrer économe, Barbicane, après avoir demandé au gaz sa lumière, dut aussi lui demander sa chaleur. La température basse du boulet n’était plus supportable. Ses hôtes eussent été gelés vivants.

« Nous ne nous plaindrons pas, fit observer Michel Ardan, de la monotonie de notre voyage ! Quelle diversité, au moins dans la température ! Tantôt nous sommes aveuglés de lumière et saturés de chaleur, comme les Indiens des Pampas ! tantôt nous sommes plongés dans de profondes ténèbres, au milieu d’un froid boréal, comme les Esquimaux du pôle ! Non vraiment ! nous n’avons pas le droit de nous plaindre, et la nature fait bien les choses en notre honneur.

– Mais, demanda Nicholl, quelle est la température extérieure ?