Page:Verne - Autour de la Lune.djvu/113

Cette page a été validée par deux contributeurs.


– En effet, reprit Barbicane, lorsque cette face invisible reçoit à la fois la lumière et la chaleur solaire, c’est que la Lune est nouvelle, c’est-à-dire qu’elle est en conjonction, qu’elle est située entre le Soleil et la Terre. Elle se trouve donc – par rapport à la situation qu’elle occupe en opposition, lorsqu’elle est pleine – plus rapprochée du Soleil du double sa distance à la Terre. Or, cette distance peut être estimée à la deux-centièmes partie de celle qui sépare le Soleil de la Terre, soit en chiffres ronds, deux cent mille lieues. Donc cette face invisible est plus près du Soleil de deux cent mille lieues, lorsqu’elle reçoit ses rayons.

– Très-juste, répondit Nicholl.

– Au contraire…, reprit Barbicane.

– Un instant, dit Michel en interrompant son grave compagnon.

– Que veux-tu ?

– Je demande à continuer l’explication.

– Pourquoi cela ?

– Pour prouver que j’ai compris.

– Va, fit Barbicane en souriant.

– Au contraire, dit Michel, en imitant le ton et les gestes du président Barbicane, au contraire, quand la face visible de la Lune est éclairée par le Soleil, c’est que la Lune est pleine, c’est-à-dire située à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre. La distance qui la sépare de l’astre radieux est donc accrue en chiffres ronds de deux cent mille lieues, et la chaleur qu’elle reçoit doit être un peu moindre.

– Bien dit ! s’écria Barbicane. Sais-tu, Michel, que pour un artiste, tu es intelligent ?

– Oui, répondit négligemment Michel, nous sommes tous comme cela sur le boulevard des Italiens ! »

Barbicane serra gravement la main de son aimable compagnon, et continua d’énumérer les quelques avantages réservés aux habitants de la face visible.

Entre autres, il cita l’observation des éclipses de Soleil, qui n’a lieu que pour ce côté du disque lunaire, puisque, pour qu’elles se produisent, il est nécessaire que la Lune soit en opposition. Ces éclipses, provoquées par l’interposition de la Terre entre la Lune et le Soleil, peuvent durer deux heures pendant lesquelles, en raison des rayons réfractés par son atmosphère, le globe terrestre ne doit apparaître que comme un point noir sur le Soleil.

« Ainsi, dit Nicholl, voilà un hémisphère, cet hémisphère invisible, qui est fort mal partagé, fort disgracié de la nature !

– Oui, répondit Barbicane, mais pas tout entier. En effet, par un