Page:Verlaine - Les Poètes maudits, 1888.djvu/87

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES POÈTES MAUDITS 67 Et tout le charme décrit divinement d’une amitié de petites filles, . Puis... L’autre amitié plus grave, plus austère, Se donne avec lenteur, choisit avec mystère. Elle écarte les fleurs de peur de s’y blesser. Elle voit par ses yeux et marche sur ses pas. Elle attend et ne prévient pas. Voici déjà la note grave. ^