Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/90

Cette page a été validée par deux contributeurs.
80
varia

 
Mais Dieu n’a pas voulu, qui vous a donc reprise,
Pourquoi ?…
Dormez, ô vous, sous votre pierre grise,
Qui fîtes le devoir et ne cédâtes pas,
Dormez par ce novembre où ne peuvent mes pas
Malades vous aller porter quelque couronne.
Mais voici ma pensée, ô vous, douce, ô vous, bonne !


1er novembre 1894.