Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/74

Cette page a été validée par deux contributeurs.


PAUL VERLAINE'S


Lecture at Barnard's Jun Hall.


Dans ce hall trois fois séculaire,
Sur ce fauteuil dix fois trop grand,
À ce pupitre révérend
Qu’une lampe, vieux cuivre, éclaire,

J’étais comme en quel temps ancien !
Et l’âme, un peu, du Moyen Age
M’investissait d’un parrainage
Grâce à mes airs mûrs séant bien.

Ma parole en l’antique salle
Ne jurait pas trop, célébrant
La Foi du passé, sûr garant,
L’éternel Beau, vérité sainte !

J’entretenais de mon pays,
De cette France athénienne,
Une élite londonienne
Dont les vœux furent obéis