Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/383

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
373
comme ça

lut attentivement, prit des notes qu’il serra dans un secrétaire et se rassit pour, à son tour, rompre l’enveloppe provenant de L’Archevêché. Il mit à cet acte une lenteur respectueuse, éloigna un point à part de la table l’enveloppe et lut.

Il lut à plusieurs reprises et pleura de nouveau, cette fois calmement, droit sur le dossier de sa chaise et comme un homme qui prend lentement un parti.

Puis il alla à son prie-Dieu et pria longtemps. Quand il revint à la table, sa face déjà pâle était plus pale encore. Il écrivit quelques lignes sur du papier ministre, mit sa lettre dans une enveloppe ministre et suscrivit :


À Sa Grandeur
Monseigneur
L’Archevêque de ***


— Mettez ceci à la poste tout de suite, Catherine. Monseigneur m’envoie comme vicaire Paris.

— Mon Dieu, mon Dieu !…

— Oui, et ceci est ma lettre d’accusé de réception. Vous voyez que c’est pressé.

— Et pour quand, Jésus sauveur ?

— Pour dans un mois juste, Catherine.