Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/320

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
310
souvenirs

dedans et une bordure de granit rose autour… Je m’y mire et j’y vois une face grassouillette dont je reste tout confus en présence de mon innocence, là vivante jadis et de tout ce qui s’est passé entre ma maigreur d’alors et ce ridicule, cet odieux embonpoint qui dit tant de choses digérées, de choses plates, laides, médiocres et lâches. — Et que béni soit le sursaut vengeur me rendant tout à mon réel malheur, fier alors !