Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/28

Cette page a été validée par deux contributeurs.
18
varia


Pourtant, c’est trop beau, pour dire franc…
Un pressentiment fait connue une ombre
À ce tableau d’extases sans nombre,
Et du noir rampe au nuage blanc !

Ô l’incroyable mélancolie
Tombant soudain sur la noble fête !
De l’orage ? ô non, c’est la tempête !
L’ennui, le souci ? — C’est la folie !


15 janvier 1889.