Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/217

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
207
souvenirs

teintés de Bouddhisme, car il paraît qu’il faut tout de même une religion : on vient de découvrir ça tout à l’heure. En tout cas, ce sont de bons enfants, spirituels et gais quand ils veulent bien, et leur dernière « bien bonne » consista a essayer de passer pour des mangeurs d’opium et de haschich, mais l'incompressible bon sens tôt éclata, divulguant par leur bouche, sincère en définitive, qu’aucune sensation d’aucune sorte n'avait suivi la consommation des mystérieuses substances, consommation pourtant opérée suivant tous les rites, n’est-ce pas, Dauphin ?

Affaire, sans doute, de climat et de tempérament, diraient les presque convaincus, desquels je suis.

VI


À Jean Moréas.

Los, los, et trois fois los !

Voici le roi, l’empereur, le demi-dieu du Monocle !

Non content d’être le maître incontestable des rhythmes obsolètes ressuscités et des vocables moyenageux et renaissance accommodés