Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/166

Cette page a été validée par deux contributeurs.
156
le livre posthume


Car, dans l’ombre où l’on s’en ira,
Ta figure entre toutes celles
Des belles que l’on adora
Passe les amantes et les pucelles.

Et, dernier don à ton féal,
Ma tombe sera renommée
De ce chef divin et royal,
La gloire de l’avoir surtout aimée.