Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/141

Cette page a été validée par deux contributeurs.


POUR LA PLUME

I


Je veux dire en ces quelques vers
La bonne opinion que j’ai
Sur les gens bien et l’endroit gai,
Fût l’endroit triste avec des gens divers.

(Or, j’ai passé pas mal d’hivers
Et de printemps, gai comme un geai,
Triste comme un cygne à l’essai.
Tour à tour chaste mais pervers.)

Ma bonne opinion est telle,
Dans cette fête qui m’allume,
Mesdames, ô vous toutes belles,

Messieurs, ô vous tous un génie,
Que si j’osais, sans ironie,
Je me glorifierais d’être aussi, président de la Plume.


11 avril 1893.