Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres posthumes, Messein, I.djvu/120

Cette page a été validée par deux contributeurs.
110
varia

II


D’ailleurs, l’hôpital est sain,
On s’y berce sur le sein
De tel ou tel médecin,

Bon garçon et savant homme
Toujours ou presque ou tout comme,
Mais un compagnon, en somme,

Agréable, moins on plus,
Mais qui, de tous ceux élus
Par des destins absolus,

Est, avec notre infirmière,
Ange à la voix coutumière,
Encor l’ange de lumière !