Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/88

Cette page a été validée par deux contributeurs.
78
DANS LES LIMBES


Allons-y d’une noce en tout,
L’amour, l’ivresse et tous les vices
Amusants, et tous les sévices,
Rendons-nous-les dès mis en goût.

Tous les services aussi, folles
Caresses et coups bien tapés,
Défonçons tous les canapés.
Toutes les querelles frivoles

Et cruelles, payons-nous-les !
Bécotons-nous, puis tue, assomme !
Montre-toi femme, je suis homme,
Griffe, je cogne. Ô pleurs salés,

Cris, jurons ! et ô tendres plaintes,
Sueurs dives, salives bien !…
Or, mettant du tien et du mien,
L’un dans l’autre sans plus de craintes

D’en mal finir, lâche souci.
Bah, vivons tels quels, car le pire,
Pour moi du moins, serait de dire
Un jour : elle n’est plus ici !

Si l’on doit vivre mal ensemble,
Et bien, vivons mal ensemble, ou